Aux temps des châteaux (page 5/6)
Le château dans le naufrage de la société d’ordres

  

 

Château de Magny-sur-Tille, an II, (A.D.C.O., Q 440 / 5), 

Château de Bressey-sur-Tille, an II, (A.D.C.O., Q 198, non représenté)

 

Plans dressés en vue de la vente, comme biens nationaux, des propriétés saisies aux émigrés en 1793.

Le château de Magny, propriété des de Brosses émigrés, disparaît. Le château de Bressey, bel exemple d’architecture du XVIIIe siècle, subsiste toujours. 

 

La loi du 13 pluviôse an II (février 1794) ordonne la destruction des « effigies de la féodalité ». Des architectes du département veilleront à son exécution. 

 

 

Première page Page précédente Page 5 / 6 Page suivante Dernière page